Les investigations incendies

L'IRCGN dispose d'une composante forensique dédiée aux incendies.

Sur ce type de sinistre, pouvant causer d'importants préjudices tant matériels qu'humains, la Division Criminalistique Physique Chimie de l'Institut intègre en son sein l'unité d'expertise incendies.

Cette unité est articulée autour de deux activités principales visant la recherche de la cause de survenue de tels évènements.

La première, en terme de charge, consiste en une activité de laboratoire basée sur l'analyse chimique de résidus d'incendies. Des analyses sont pratiquées en vue de rechercher, et le cas échéant d'identifier, des produits ayant permis d'initier, de favoriser voire d'accélérer le développement et/ou la propagation de l'incendie. De tels produits sont qualifiés d'accélérants. Leur mise en évidence peut permettre de caractériser une action humaine délibérée et par suite une intention criminelle. Outre des compétences en chimie analytique, une connaissance approfondie des produits et matériaux inflammables est ici nécessaire.

  

  

La seconde activité concerne les scènes complexes, sensibles ou à forts préjudices. Elle consiste en une investigation sur sites incendiés et a pour objectif de localiser l'origine du sinistre et ensuite d'en déterminer la cause. Pour ce faire une équipe d'investigateurs est projetée au profit des enquêteurs locaux afin de les assister dans leurs recherches des causes et circonstances de l'incendie (mission RCCI).

Comparativement aux autres domaines forensiques, l'investigation de scène d'incendie se singularise par le fait que, la plupart du temps, les lieux sont profondément bouleversés. L'incendie est par nature destructeur, les opérations d'extinction et de sécurisation des sites concourent également à leur modification. C'est lorsque l'altération de la scène est importante que l'intervention d'un expert est déterminante. Dans ces cas, les indices matériels ou traces, lorsqu'ils n'ont pas tout simplement disparu, sont disséminés sous des décombres. Cet état de fait, associé à la variété des feux et à la pluralité des compétences nécessaires à la compréhension du feu (physique et chimie du feu, thermodynamique, écoulement des flux thermiques, comportement au feu des matériaux, effets sur les structures  de constructions, électricité, ...), participent à la complexité de la discipline.

 

Actualités


Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"

Le PJGN impliqué lors de contrôles coordonnés d'envergure

Le 9 juin 2021 était organisée une vaste opération de contrôle...