Origine et caractérisation analytique de l'odeur humaine en criminalistique

Développer une stratégie pour caractériser l’odeur humaine à des fins criminalistiques est un véritable défi et apporterait des informations pertinentes pour corroborer et appuyer les informations apportées par les chiens devant les tribunaux.

A notre connaissance, pour le moment, peu d’équipes dans le monde travaillent sur le sujet. Cet article propose une revue des techniques utilisées pour la caractérisation de l’odeur humaine. Dans un premier temps, ce papier fait le point sur l’origine de l’odeur humaine, tant génétique que physiologique. Puis, dans un deuxième temps, les différentes étapes analytiques du prélèvement de l’échantillon au traitement statistique des données en passant par l’analyse chromatographique sont développées. Le premier défi est le prélèvement de l’odeur, qu’il soit réalisé de manière dite « directe » (ie. avec contact) avec des patchs de polymère, des compresses, etc. ou bien de manière dite «indirecte » (ie. sans contact) avec des systèmes de pompes. Les supports utilisés sont multiples et une attention particulière doit être apportée à la minimisation des composés matriciels interférents.

Ensuite, les techniques analytiques sont présentées : les analyses sont la plupart du temps réalisées par chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse. Toutefois, le nombre de molécules impliquées dans l’odeur humaine est conséquent et peut atteindre plusieurs centaines, voire des milliers. Les données générées sont alors assez conséquentes et l’identification de marqueurs pertinents est loin d’être une tâche aisée.

Ainsi, vu la complexité et le nombre important de données à traiter, un traitement informatique efficace et robuste pour la détection et l’identification des composés se révèle être indispensable à la bonne mise en œuvre de la stratégie. Enfin, la mise en place d’outils statistiques avancés est nécessaire afin de permettre un traitement des données efficace, performant et robuste, indispensable pour extraite l’information pertinente et permettre ainsi de donner plus de force probante à l’information.

 

Auteurs

Vincent CUZUEL, Guillaume COGNON, Isabelle RIVALS, Charles SAULEAU, François HEULARD, Didier THIEBAUT, Jérome VIAL

Publié dans

Journal of Forensic Sciences

Disponible en cliquant sur le document PDF suivant

Actualités


Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"

Le PJGN impliqué lors de contrôles coordonnés d'envergure

Le 9 juin 2021 était organisée une vaste opération de contrôle...

06/01/2020

Développement et optimisation d'une méthode d'échantillonage de l'odeur humaine et analyse par thermodésorption couplé à la chromatographie gazeuse et à la spectrométrie de masse

La caractérisation de l’odeur humaine à des fins criminalistiques est un véritable défi et apporterait des informations...
06/01/2020

Optimisation de la méthode d'analyse de l'odeur humaine par chromatographie gazeuse multidimensionnelle couplée à la spectrométrie de masse

L’utilisation de la chromatographie gazeuse bidimensionnelle intégrale couplée à de la spectrométrie de masse serait...
06/01/2020

L'odeur humaine et la criminalistique : test bayésien en vue de l'identification de personne

Une nouvelle méthode pour identifier les personnes grâce à leur odeur est proposée dans cet article. En effet, depuis quelques...