COVID-19 : Comment mieux vivre le confinement...

Alors que notre activité professionnelle nous amène à souvent être absent(e) du foyer familial, cette période de confinement peut être vécue comme une aubaine pour enfin retrouver sa famille. Toutefois, entre le rôle de parent, de conjoint(e) et de militaire, les choses peuvent s’avérer ardues. Pour mieux vivre le confinement, les spécialistes sont unanimes. Il faut un minimum d'organisation. Ritualiser son quotidien va structurer le psychisme selon eux. 

Pour y arriver, les spécialistes insistent : il ne faut pas essayer de passer le temps, mais optimiser son temps pour passer du bon temps.

 

Comment bien vivre le confinement entre continuité de l'activité professionnelle, continuité scolaire et le quotidien ? Nous avons recensé des réponses, des conseils, des astuces, des liens utiles soumis par des psychologues et pédagogues...

> Vos suggestions sont bienvenues !

N'hésitez pas à les partager via communication.pjgn@gmail.com

 

> Les conseils des psychologues 

(source psychologues des Armées) 

--Instaurer une charte du confinement !

 

• Etablir un emploi du temps

• Garantir à chacun son intimité

• Répartir les tâches communes

• Respecter le temps de travail

• Communiquer sur ses besoins, 

ses attentes et ses émotions

• Préserver sa vie de couple

• Limiter les temps d’écrans

• Garder des liens avec ses proches

• Préserver son hygiène de vie

• Gérer son stress et ses émotions

• Et bien sûr… se détendre

--

> Quelques conseils

POUR LE PARENT

> Faites vous confiance ! Vous avez toutes le capacités pour faire face et vous apprendrez milles choses de cette situation.

> Faites le deuil de ce que vous imaginez faire. Entre le télétravail (ou travail à domicile), la maison et les enfants, vous n’aurez probablement pas le temps de rattraper tout ce que vous vouliez faire, mais peut-être aurez vous envie d’improviser d’autres activités en famille !

> Organisez vous pour laisser un temps à chaque activité et ne pas démultiplier les tâches.

> Savourez ce temps où vous êtes chez vous, même dans cette situation particulière.

A chaque âge de l’enfant, sa gestion

> Une autonomie différente chez l’enfant ou chez l’adolescent

Si l’adolescent est en mesure de se gérer seul, un regard sur le travail rendu sera le bienvenu. Encouragez les enfants à gagner en autonomie tout en suivant leur progression et en les orientant.

> Des activités plus ou moins longues

Les petits ont des capacités de concentration limitées. Ils ont davantage besoin de changer régulièrement d’activités.

> Un besoin de dépense physique différent

 Se dépenser physiquement est nécessaire à l’enfant, le sport l’est tout autant pour l’adolescent ou l’adulte.

> Et les écrans¤ ?

Ne culpabilisez pas d’être plus souples avec les écrans. Ils sont centraux dans les transmissions des devoirs et le maintien du lien social. Assurez-vous simplement qu’ils en sont pas l’activité exclusive de vos enfants. Donnez l’exemple !

---

AVEC LES ENFANTS....

> Que faire de ce confinement ?

 

Informer sans alarmer. Expliquer aux enfants que le confinement peut être une chance dans la mesure où si tout est bien respecté, cette période peut laisser du temps pour se retrouver, faire des activités ensemble et profiter les uns des autres. On évite de regarder les chaînes d’informations en continue ! Si on regarde les informations, on peut le faire sans les enfants, puis reprendre avec eux ce qui a été compris.

> Confinement n’est pas synonyme de vacances (ni pour les parents qui sont inscrits dans le plan de continuité de service, ni pour les enfants qui ont du travail scolaire à faire ou à rendre). Chacun devra faire des efforts pour faire son travail et respecter celui des autres.

> La gestion du temps

> Etablissez un emploi du temps qui permet aux enfants, mais également aux adultes, d’avoir des repères, garants du bien vivre chaque jour. Pour qu’il soit tenable dans le temps, mieux vaut se donner des objectifs par demi-journée plutôt qu’un emploi du temps strict.

Enfin, sacralisez les week-end, temps indispensables à la récupération de tous.

> Les enfants ont besoin de pauses dans leur journée, notamment en milieu de matinée, et en milieu d’après-midi.

Laissez les se défouler !

> La gestion des émotions

> Les enfants sont sensibles à la manière dont les parents vivent la situation. Vous pouvez en discuter avec eux, et surtout les rassurer sur toutes les mesures que vous prenez pour les protéger. Questionnez l’enfant, mais questionnez-vous également sur vos émotions ressenties ! 

Cette crise sanitaire entraîne de la peur, du stress, de l’anxiété : c’est normal !! Il faut l’accepter et trouver ce qui peut nous aider à gérer ce type d’émotion (relaxation, activité particulière…). 

Chez l’enfant, ces émotions peuvent se refléter par de nouveaux comportements : agitation, augmentation des difficultés comportementales, isolement, énurésie, cauchemars…

Identifier les émotions de l’enfant permet de l’aider à mieux les gérer. Vous pouvez utiliser des applications type « Petit bambou » pour réaliser des petits exercices de méditation simples et efficaces.

> Et pourquoi pas faire des exercices de respiration, de relaxation, de méditation, de temps de silence ou de TOP (techniques d’optimisation du potentiel) en famille ?

-----

>>> Quelques outils recensés : 

> 25 outils et méthodes pour la gestion des émotions des enfants : Site papa positive 

> Mieux gérer les émotions grâce à la respiration : Site naitre et grandir 

> Exercices de respiration pour les enfants (concentration, relaxation, concentration)

> Les bénéfices des exercices de respiration pour les enfants de 5 à 12 ans : Site apprendre éduquer  

----

POUR LES ENFANTS

> Les devoirs !

> Inutile de mettre une trop grosse pression sur les devoirs. Un enfant seul avance plus vite qu’au rythme de la classe. Ce sont souvent

les parents qui génèrent le stress, l’enfant dispose de beaucoup de ressources personnelles. Cependant, concernant le travail scolaire à réaliser à la maison, il faut bien intégrer ces temps dans l’emploi du temps fait avec l’enfant.

Etre professeur ne s’improvise pas, mais plusieurs sites sont à votre disposition pour aider votre enfant dans ses apprentissages. Conscient des difficultés que représente l'apprentissage en ligne, le ministère de l'Éducation nationale a mis en place un programme nommé "Nation apprenante" destiné à "mettre à la disposition des professeurs, des élèves de leurs familles des programmes de qualité en lien avec les programmes scolaires."

> Dans la mesure du possible, séparez le lieu de travail des enfants de leur lieu de détente. Si ce n’est pas possible, sanctuariser le lieu et le temps des devoirs, en fin de période, rangez tout et instaurez un rituel qui permet de passer au temps d’après (une danse, une musique, une chanson, un jeu de société…).

---

lire aussi : comment faire l'école à la maison pendant le confinement ?

---

> Faire comprendre aux enfants que les parents continuent eux-aussi de travailler

Expliquez dans des mots simples l’importance de vous laisser du temps pour le télétravail (ou travail à domicile).

> Organisez vos indisponibilités (appel téléphonique, réunion en visio) en proposant des activités aux enfants ou en les confiant à votre conjoint.

> Accordez vous des temps de pause en pratiquant quelques minutes des TOP (techniques d’optimisation du potentiel)

---

Garder à l’esprit la bientraitance des enfants ET des parents.

Le confinement, surtout si vous êtes en appartement, peut mettre chacun des membres de la famille sous tension.

S’énerver, se fâcher n’est pas la solution. Préférez un temps calme, un moment où chacun peut s’isoler pour retrouver de la sérénité.

Et surtout, prenez du plaisir à être ensemble.

----------------------

Lire aussi : comment parler du confinement et du coronavirus à ses enfants ?

---

> Quelques conseils en plus…

> Concernant les ¤écrans,  ne nous mentons pas…. Les enfants risquent de passer plus de temps sur les écrans qu’habituellement. Toutefois, faites attention à rester maître de l’utilisation des écrans. Fixez des horaires de télé/ordinateur/tablette/console. N’hésitez pas à utiliser un TimeTimer (vous pouvez en télécharger sur votre téléphone gratuitement) ou un minuteur pour que l’enfant ait toujours en tête les limites de temps. 

Mais, ne serait-ce pas le bon moment pour découvrir ce que font les enfants sur ces écrans ? N’hésitez pas à partager un jeu sur la console ou l’ordi avec lui (attention aux parents mauvais joueurs !), à partager un moment ensemble pour regarder des vidéos sur Youtube ! De nombreux jeux gratuits sur tablette / téléphone se jouent à plusieurs, par exemple : Drawsomething, Hiddenobject, Uno… N’hésitez pas à en chercher un ensemble. Privilégier des contenus instructifs, qui stimulent l’imagination, des jeux de réflexion. Evitez les contenus violents, trop bruyants ou qui laissent votre enfant trop passif lorsqu’il les regarde.

> Permettre à vos enfants d’être en contact téléphonique (ou vidéo) avec ses proches (amis, grands-parents…), sans que cela ne soit excessif. Il est important qu’il puisse rester en contact avec ses copains. Programmez un temps systématique dans l’emploi du temps où l’enfant peut communiquer avec ses amis, et laissez-les discuter sans écouter !

> Fractionnez la journée de votre enfants sur plusieurs types d’activité (jeux physiques, loisirs créatifs, écrans, devoirs, contact téléphonique avec les proches, cuisine…).

> Faites de l’activité physique - Si possible, faire une séance de 30 minutes le matin et 30 minutes l’après-midi, comme des vrais cours de sport. Essayez de créer des petits parcours, ou des défis physiques pour votre enfant. Cela peut prendre la forme de courses, de concours, entre les enfants ou enfants contre parents ! Il est important de se défouler, même en intérieur !

Des sites internet pour faire du sport :

- Activeforlife

- Vidéos pour faire du sport à la maison 

> Ne pas vouloir occuper les enfants absolument toute la journée. Ils peuvent profiter de ce confinement pour apprendre à s’ennuyer et être par eux-mêmes créatifs pour occuper leur temps.

Sortez les jeux de société en famille !

-----

 

 

On ne sait pas encore comment le guérir, nous n’avons pas de médicament pour le moment.

La seule solution c’est de respecter des petites consignes très simples :

Restez chez vous.

Le confinement est mis en place pour arrêter la propagation du virus, 

la seule solution efficace est de ne pas sortir !

---------

Aller plus loin...

à lire :

> Comment parler du confinement et du Coronavirus avec les enfants ?

> Coronavirus : comment faire l'école à la maison pendant le confinement ?

---

Les conseils d’un astronaute (Jean-François Clervoy) pour vivre le confinement 

Comment (ne pas) réussir son confinement (France Culture)

---------

Télécharger

> Le guide du parent confiné (en téléchargement ci-dessous)

Document(s) lié(s):

Actualités


Les produits de marquage codés au service de la santé

Dans le cadre de la pandémie Covid 19, les experts de l'IRCGN ont apporté...

Les experts du PJGN à Satory pour l’Edition spéciale du 14 juillet sur France2

VU SUR FRANCE 2 : " Reconstitution d'une scène de crime en direct"

Le PJGN impliqué lors de contrôles coordonnés d'envergure

Le 9 juin 2021 était organisée une vaste opération de contrôle...

25/03/2020

Coronavirus : le PJGN répond à l'appel aux dons de l'hôpital de son secteur

Lundi 23 mars, le PJGN a fait un don de matériel spécifique à la prise en charge de patients COVID-19 pour répondre aux besoins...
20/03/2020

[COVID-19] Le plan de continuité d'activité du PJGN

L’épidémie de COVID-19 a des répercussions sur toutes les organisations, entreprises et administrations.Acteur régalien,...
30/03/2020

Coronavirus : comment faire l'école à la maison pendant le confinement ?

Tous les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars pour une durée indéterminée. Mais pas question de décrocher...