Redonner vie à nos ouvrages !

Un travail de restauration et de reliure a été entrepris sur certains ouvrages du musée en mauvais état (documents abîmés, feuilles décollées, …) afin d'en assurer une conservation optimale. 

       

La plupart des restaurations sont faites en utilisant du papier japonais de grammage 30 grammes environ et de PH neutre. En effet, l’utilisation de ce matériau permet d’avoir des restaurations qui « n’agressent » pas les ouvrages. Les recouvrements cuir de la plupart des ouvrages présentés sont en basane (mouton), un cuir est très fragile dont la restauration avec du papier japonais permet de le préserver. La BNF (bibliothèque nationale de France) travaille beaucoup avec ce type de matériau.

En outre, les colles utilisées pour les restaurations sont réversibles.

La restauration peut aller de pair avec le travail de reliure, comme lorsque la couverture s’est détachée du bloc texte (ce qui arrive parfois avec des ouvrages modernes, simplement collés à leur couverture sans être à proprement parler « reliés »).

Le travail effectué a également été fait sur le regroupement de fascicules pour permettre une manipulation plus aisée de ces derniers. C’est le cas de la série du « Livre d’or » dont les livrets annuels ont été reliés entre eux.

La restauration de cette série de documents a été effectuée par Frédérique BRUN. 

Actualités


Les collections du musée d’agrandissent avec le Portrait de Joseph Souberbeille

Cette semaine, le musée de la Gendarmerie nationale a fait une place pour...

Classic days 2022 : L’Alpine A310 roule à nouveau !

Le week-end du 30 avril et 1er mai ont eu lieu les Classic days sur le circuit...

La passion fait la force

À l’origine de la création du Fonds de dotation pour le musée...