GIGN: Prise d'otage au centre de détention de Montmédy

Le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) a mis fin à la prise d'otage au centre de détention de Montmédy (Meuse), par la négociation.

Le mardi 18 octobre vers 9h30, un détenu séquestre sous la menace d'une arme blanche artisanale un médecin, dans l'infirmerie du centre de détention de Montmédy (Meuze).

Deux négociateurs régionaux sont dépêchés sur les lieux afin de contenir la crise. La brigade de recherches et le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de Verdun sont engagés, ainsi qu'un peloton d'intervention et l'équipe régionale d'intervention de l'administration pénitentiaire.

Le GIGN, composé de négociateurs et d'une section de la Force Intervention, arrive sur les lieux en début d'après-midi.

Vers 15h00, des pourparlers sont engagés par le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale.

A 20h25, après plusieurs heures de négociations, l'individu se rend aux gendarmes du GIGN sans condition, libérant le médecin qui avait été séquestré.

Actualités


Prise de commandement du général de brigade Ghislain Réty au GIGN

Le général Ghislain Réty s’est vu remettre le commandement...

Les gendarmes du GIGN participent au championnat national de cross country

Treize gendarmes du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) ont...

Communiqué de presse du GIGN

Suite à la parution d’articles évoquant une lettre anonyme...