GIGN : Exercice à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse

Le 4 octobre dernier le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale a participé à un exercice au CNPE (Centre Nucléaire de Production d'Électricité) de Cruas-Meysse (07).

En fin d'après midi l'alerte d'intrusion d'un groupe de terroristes dans la centrale est donnée. Le PSPG (Peloton Spécialisé de Protection de la Gendarmerie) affecté sur site est aussitôt à pied d'œuvre. L'ensemble de la chaine contre le terrorisme nucléaire est activée. Plus de 200 gendarmes des unité locales, régionales et nationales sont mobilisés dans le cadre de cette opération dont les militaires du GIGN qui sont intervenus avec des capacités NRBC-E (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique et Explosif).

L'objectif de cet exercice organisé par le HFDS (Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité) est de tester la mise en œuvre du dispositif de protection de la gendarmerie nationale, l’intervention des forces spécialisées dans une centrale nucléaire, et de tester la coordination des équipes et leur interopérabilité.

Actualités


Prise de commandement du général de brigade Ghislain Réty au GIGN

Le général Ghislain Réty s’est vu remettre le commandement...

Les gendarmes du GIGN participent au championnat national de cross country

Treize gendarmes du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) ont...

Communiqué de presse du GIGN

Suite à la parution d’articles évoquant une lettre anonyme...