CRIMINALITE ORGANISEE : 23 INTERPELLATIONS

Vendredi 18 novembre 2011, dans le sud-ouest, plus de 300 gendarmes, dont les militaires du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN), ont démantelé un réseau mafieux d'une vingtaine de cambrioleurs, soupçonnés de vols violents dans différentes maisons et commerces.

Dès l'aube, les gendarmes de la Section de Recherche (SR) de Toulouse, de l'Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI), des groupements de la région Gendarmerie de Midi-Pyrénées, appuyés par une trentaine de membres du GIGN, ont procédé, dans le cadre d'une vaste opération de police judiciaire, à l'interpellation de 23 suspects liés au grand banditisme.Ce groupe de malfaiteurs oeuvrait depuis plusieurs mois et sévissait de jour comme de nuit. Le chef présumé de cette organisation a été, entre autre, interpellé par les gendarmes du GIGN, sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré et aucune personne blessée. 

Cette vaste opération montre encore une fois l'excellence du travail effectué par la Gendarmerie Nationale dans le domaine de la lutte contre la criminalité organisée afin de faire face à la hausse significative de la délinquance d'appropriation.

Actualités


Prise de commandement du général de brigade Ghislain Réty au GIGN

Le général Ghislain Réty s’est vu remettre le commandement...

Les gendarmes du GIGN participent au championnat national de cross country

Treize gendarmes du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) ont...

Communiqué de presse du GIGN

Suite à la parution d’articles évoquant une lettre anonyme...